fbpx

Avant-Propos

Salut à toi, Autrice, Auteur, Lectrice, Lecteur ou Curieux, moi c’est Big Brother ! Après un temps d’absence, me revoici pour ton plus grand plaisir.

Aujourd’hui, pour te prouver que tous nos Brigadiers sont super bons, c’est la bêta-lecture de Rubanaur qui t’es proposée.

Pour rappel :

On recrute, alors n’hésite pas à t’inscrire ou à partager. Sur ce, c’est parti !

pencil - critique - correction -scenario-beta-lecture

1 • Le Scénario, le titre, le résumé

Un résumé énigmatique

Sympa, mais attention à certains thèmes

Un résumé plutôt énigmatique, qui pose déjà le cadre du récit : un bon point. Malgré tout attention, j’ai trouvé que le terme de « sauvage » était un peu péjoratif, surtout quand il provient du résumé d’une histoire qui met en scène lesdits « sauvages », personnages auquel on va devoir s’attacher (notamment Fukume qui est l’un des personnages principaux de l’histoire, donc celui avec lequel on va passer le plus de temps). Simple remarque, mais ça a retenu mon attention lorsque je l’ai lu.

Un drôle de choix osé

Ensuite, le résumé est écrit à la première personne, alors que le reste du récit est écrit à la troisième personne du singulier, ce qui est un peu déroutant de mon point de vue (mais je suis peut-être la seule que ça dérange !). En tout cas, lorsque j’ai lu le résumé, j’ai tout de suite eu envie de lire les Âmes Noires, d’une part parce que tu entoures tes personnages d’une certaine aura de mystère, et aussi parce que le cadre spatial, dans la forêt Amazonienne, m’a semblé plutôt original et pourrait réveiller le frisson d’aventure qui sommeille au fond du lecteur. Tout petit point négatif : la dernière phrase arrive un peu brusquement, et on a du mal à voir le rapport avec tout ce qui vient précédemment. Je la verrais plus en citation d’introduction, comme titre accrocheur sur la première de couverture, etc.

Un mot sur le titre

Petit point sur le titre : Au départ, j’ai eu du mal à comprendre le titre par rapport au reste de l’histoire. Ce n’est qu’en lisant les chapitres sur l’organisation secrète que j’ai compris. Le titre est donc en adéquation avec l’histoire, et renseigne sur un point spécifique abordé dans ton œuvre : c’est bien !

Cohérence de l’histoire

D’abord les personnages

Pour moi, il y a un manque de cohérence dans les actions des personnages au départ : alors qu’il est perdu dans la forêt depuis à peine quelques heures, si ce n’est moins, Nas abandonne déjà tout espoir de retourner à la civilisation (qui ne doit tout de même pas être si loin) et se prépare à survivre dans la jungle, là où le bon sens voudrait, je pense, qu’il cherche un minimum à retrouver son groupe scolaire (d’autant plus qu’il a une boussole : tu n’expliques pas assez pourquoi il ne cherche pas davantage à s’en servir).

Puis les événements

Les évènements s’enchainent de manière générale trop vite, et les transitions entre certains passages manquent de fluidité. Par exemple, la transition au début entre le défi lancé par Evan et le moment où Nas réalise qu’il est perdu dans la forêt passe en un éclair, là où j’aurais apprécié de savoir plus en détail ce qu’il se passe dans la tête du jeune homme, les différentes émotions qui le traversent jusqu’à arriver à la conclusion qu’il ne pourra pas rentrer chez lui.

Au-delà de cela, les évènements semblent plutôt bien articulés entre eux, et ne gênent pas à poursuivre la lecture, même s’il y a un certain travail à faire sur le début de ton histoire, qui démarre un peu vite. Il faut prendre le temps de décrire les sentiments de tes personnages, et rapporter leurs pensées.

L’enchaînement des événements

Le chapitre 1

Il y a un problème d’enchainement dans le premier chapitre : Evan disparait à la pause de midi, et dès que Nas se rend compte qu’il est perdu, c’est déjà la nuit, alors qu’on n’a pas l’impression que le temps soit passé si vite. Au moment où il appuie sa tête contre l’arbre pour « réfléchir posément », juste avant la rencontre avec l’inconnue, il y a aussi une certaine confusion dans l’enchainement des évènements : en lisant la première fois, j’ai vraiment cru qu’une période de 6 ans avait passé,
et j’ai eu du mal à comprendre. De manière générale, les évènements s’enchainent un peu vite : on intègre à peine à ce qu’on vient de lire que déjà, tu es passé à autre chose…dans les scènes d’action, c’est apprécié, mais dans les moments où il n’y a pas forcément beaucoup d’action, c’est perturbant pour le lecteur.

Focus sur le chapitre 8

Attention : en lisant le chapitre 8, j’ai eu un peu l’impression de rentrer dans une routine en ce qui concerne les actions et le déroulements des journées de Nas et Fukume dans la jungle. Même si on apprend des informations sur les personnages et leur univers tout au long des journées, ces habitudes que le personnage principal prend très vite ont tendance à casser le rythme du récit : quand Nas commence une nouvelle journée au chapitre 8, par exemple, j’ai vraiment eu une impression de déjà-vu après avoir lu le chapitre 6.

J’ai aussi été un peu perplexe en lisant le chapitre 8, pour une question temporelle : il est dans la forêt depuis plusieurs semaines ? Je n’avais pas du tout cette impression là, mais plutôt qu’on suivait sa progression au jour le jour. Mais s’il a effectivement passé plusieurs semaines déjà dans la jungle,
cela expliquerait qu’il commence à prendre ses repères et à s’adapter, ce qui serait cohérent et bienvenu dans l’histoire ! Encore une fois, si c’est le cas, il faut peut-être placer davantage de repères temporels pour le lecteur dans ton œuvre.

Enfin le chapitre 12

J’ai juste été un tout petit peu perplexe au début du chapitre 12, je ne savais pas si j’étais toujours dans le présent ou de nouveau revenue dans le passé, puisqu’on savait que Fukume était revenue dans la ville, je me suis donc posé la question…mais quand tu as mentionné Akim, j’ai fini par comprendre. Un point de détail donc, mais je tenais à le signaler afin d’être la plus exhaustive possible.

island - correction - critique - lecture - univers-beta-lecture

2 • Parlons de l’univers

La Jungle

Tu explores une autre facette de notre univers que nous connaissons plutôt mal. De manière générale, les descriptions sont plutôt bien menées, que ce soit la forêt, la description physique des personnages ou de l’endroit où vit Fukume. Attention seulement aux clichés sur la jungle et la « vie à l’état sauvage », même s’ils peuvent aider le lecteur à mieux imaginer l’univers…
En parlant de l’univers, l’apparition du mp3 au chapitre 4 m’a paru extrêmement artificielle. Si elle se justifie dans les chapitres où c’est Akim qui se sert de l’appareil, elle fait pénétrer un monde tout à fait différent dans celui de la jungle et de Fukume, ce que j’ai trouvé assez dérangeant…peut-être aurait-il pu se contenter de fredonner un air, que la jeune fille aurait reconnu ?

La ville, la maison et la partie surnaturelle de l’histoire

La dimension « magique »/ « don surnaturel » de l’œuvre est introduite un peu trop tard à mon goût, d’autant plus qu’elle n’est pas du tout mentionnée ni sous-entendue dans le résumé. Jusqu’au chapitre 5, je pensais que l’univers serait purement le monde moderne, que nous connaissons.

Toutefois, si la jungle est bien décrite et riche en détails et en mystère, la partie qui concerne Akim et le passé de Fukume est un peu plus confuse. Pour ma part, j’aurais aimé avoir un peu plus de détails sur la fameuse « maison » dans laquelle ils sont placés et suivent leurs examens, parce que
j’avoue avoir été un peu perdue pendant cette partie (au début du chapitre 7 surtout) – si ce n’est pour la salle d’examen, qui fait l’objet d’une description plus précise. Sinon, le lien que tu fais à travers Fukume entre la jungle et cette maison est intéressant, et met en relation deux univers qui
n’ont à priori rien à voir : un bon point !

Petite remarque : la ville m’a semblé très proche de la forêt dans le chapitre 12, lorsque Nas suit Fukume jusqu’à la ville.

Petite remarque bis : j’ai bien aimé le passage où Nas fait la rencontre de Fukume. Il change du registre classique, c’était agréable à lire !

personnage - critique - lecture - analyse - correction-beta-lecture

3 • Analyse des Personnages

Nas

Quelques problèmes

Le personnage principal de cette histoire m’a posé un problème : je suis extrêmement mitigée à son sujet. On trouve pas mal d’excès de la part de ce personnage, il est un peu violent et s’emporte vite dans ses émotions : en bref, il m’a paru peu stable émotionnellement. Au tout début du récit, on a
du mal à comprendre pourquoi il déteste autant ses professeurs : ceux-ci ne sont peut-être pas dignes d’intérêt à ses yeux, mais cela ne justifie pas pour moi les mauvais sentiments si forts qu’il loue à leur égard.

Un problème d’attachement

Comme il a 14 ans seulement, j’ai eu personnellement du mal à m’attacher à lui à cause de la grande différence d’âge, qui fait qu’il m’a semblé très immature et préoccupé par des détails plutôt anodines. Il a tendance à changer d’humeur très (trop ?) rapidement et à être agressif, si bien qu’on
le croirait en pleine crise d’adolescence. Ce qui est un peu dérangeant au début, c’est que tu le présentes avec énormément de défauts (il abandonne vite, par exemple, il est un peu paresseux, etc.) qui peuvent gêner un lecteur qui chercherait à le trouver sympathique. Son côté « d’adolescent désintéressé de tout » m’a aussi beaucoup gênée, quitte à me rendre ce personnage antipathique

Un problème de construction de son mental

Ensuite, pour quelqu’un qui ne recherche pas l’aventure, la personne qu’il souhaite devenir (un homme fort, un survivant en somme) semble en contradiction totale avec ce que tu affirmes au début. De plus, il cherche directement à s’organiser pour survivre en milieu hostile, là où quelqu’un
de peu aventureux aurait paniqué et serait redevenu raisonnable bien moins vite que lui. Et puis, la manière dont tu écris son impatience et son ennui devant les tâches que lui fait accomplir Fukume est contradictoire avec la façade de « glandeur » que tu lui a précédemment crée. En résumé, tu cherches à faire de Nas un personnage à la fois désintéressé, un peu fainéant, et en même temps un aventurier, ce qui rend sa personnalité confuse pour le lecteur. Tu ramènes aussi le sujet au chapitre 13, quand tu dis que « pendant si longtemps, il avait voulu vivre une aventure. », mais tu dis aussi quelque part dans les chapitres précédents que l’aventure, ce n’est pas son truc…

Des réactions étonnantes

De plus, dans son attitude envers Fukume, on a l’impression qu’il ne retient aucune leçon et qu’il n’évolue pas vraiment : il s’obstine à l’interpeller de manière plutôt grossière. Malgré tout, il y a entre eux une certaine alchimie qui fonctionne bien dans le cadre de leur coopération à l’état
sauvage.

Aussi, pour quelqu’un d’aussi têtu, j’ai trouvé qu’il obéissait un peu trop vite aux ordres de Fukume, même quand celle-ci élève la voix. Sa relation avec elle reste tout de même intéressante, mais parfois un peu contradictoire, dans le sens où tu dis d’une part qu’il veut la connaitre, mais d’autre part, on trouve des moments où il cherche à la tenir à l’écart.

Sa réaction face à la vraie nature de Fukume est toutefois cohérente, mais ça m’étonne qu’il ne cherche pas à la dénoncer. Sinon, ce passage était vraiment intéressant, et marque un nouveau tournant dans leur réaction déjà si singulière.

Au chapitre 13, Nas supplie Fukume de le tuer, sans qu’on comprenne vraiment pourquoi. Le plus logique serait qu’il la supplie de le laisser partir, puisque tu nous l’as décrit comme rempli d’espoir à l’idée de retrouver sa famille et ses habitudes…

Evan

Au premier abord, il apparait comme assez immature. Tu écris qu’il est « impulsif, mais pas idiot »…pourtant, ses actions semblent prouver le contraire. Sa disparition est un peu brusque, surtout qu’on ne le revoit pas de tout l’incipit et qu’il n’est pas fait mention de lui dans les chapitres
que j’ai pu lire…on aurait du coup tendance à l’oublier, ce qui serait dommage, puisque c’est un personnage proche du héros et donc important pour le développement de celui-ci. Comme il disparait très vite de l’histoire, on a tendance à l’oublier.

J’aurais apprécié d’en savoir un peu plus sur la relation entre Evan et Nas avant que le premier ne disparaisse.

Les Personnages Secondaires

Concernant la tête noire : ce personnage-là m’a aussi donné des frissons, même si sa description physique ne correspondait pas du tout à ce à quoi je m’attendais (pas de panique : c’est bien de pouvoir surprendre un lecteur !) crée une vraie aura de mystère et de puissance autour de lui. J’ai
bien aimé ce personnage, il encourage à lire la suite !

Petite remarque sur les profs qui accompagnent la sortie : Plutôt bien mis en scène, mais leurs traits sont peut-être un peu trop forcés. Elles paraissent aussi largement incompétentes, pour perdre deux élèves ainsi, et se contenter de « réprimander » Nas quand celui-ci s’enfonce dans la forêt à la recherche de son ami. Le chapitre 6 apporte déjà quelques réponses aux questions posées par le 5.

fond - analyse - critique - correction-beta-lecture

4 • Et le Fond ?

Le monde sauvage

Comme je l’ai déjà dit plus haut, l’univers « sauvage » et le caractère énigmatique de la plupart des personnages créent une atmosphère et une histoire intéressante à suivre.

Attention au jugement de valeur

Attention, il y a pas mal de jugements de valeur de la part du personnage qui pourraient déranger certains lecteurs, comme ça a été le cas pour moi. Même si on comprend que ces jugements n’engagent que lui, ils peuvent poser problème pour apprécier Nas et s’attacher à lui.

La Violence

Cette œuvre aborde aussi énormément le thème de la violence, notamment dans le passé du Fukume. Il faut être prudent avec ce thème, car certaines violences, notamment psychologiques,
peuvent choquer le lecteur. J’ai cru aussi, en lisant le passage dans le chapitre 8 où tu expliques que Fukume revient chaque matin avec des marques rouges sur les bras, que Fukume se scarifiait, ce qui m’a d’abord mis très mal à l’aise…peut-être que tu devrais donner des indices sur le talent de Fukume un peu plus tôt, pour éviter toute confusion (ce n’est en effet qu’en lisant le chapitre 9, une dizaine de pages plus tard, que j’ai compris mon erreur et lâché un soupir de soulagement !).

L’Education

J’ai aussi remarqué que tu abordais beaucoup le thème de l’éducation de Fukume, avec la transition entre son enfance/adolescence et l’état dans lequel elle se retrouve lors de sa rencontre avec Nas, ce qui est intéressant pour le développement des personnages, mais qui permet aussi de donner une indication sur la direction que l’histoire va suivre.

forme - analyse - critique - correction-beta-lecture

5 • Quid de la Forme ?

Attention aux fautes et autres problèmes de relecture

Il y a pas mal de fautes (de grammaire surtout), et quelques tournures de phrases un peu boiteuses…mais rien qu’un correcteur ne pourra corriger ! Sinon, ça se lit facilement, mais attention toutefois, tu as tendance à employer un vocabulaire plutôt familier, surtout dans les dialogues. Fukume utilise par exemple trop l’impératif, et Nas jure beaucoup.

Point sur le chapitre 3

Remarque de forme : le chapitre 3 est extrêmement court…même si ce n’est pas gênant, il ne me semble pas introduire assez de nouveaux éléments pour justifier que ce soit un chapitre à lui tout seul…mais c’est purement une réflexion sur la forme, rien à voir avec le contenu !

Le style d’écriture

Le style d’écriture est à mon sens encore perfectible. Le lexique manque de précision et a parfois tendance à basculer dans le familier. Ce qui est un peu surprenant, c’est que tu emploies aussi bien des termes familiers que des termes communs, voire parfois un peu soutenus, ce qui crée un
décalage de style un peu malaisé dans tes phrases.

Point sur le chapitre 7

Remarque sur le chapitre 7 : la scène de combat est plutôt bien menée, mais les transitions entre les mouvements/actions manquent un peu de naturel. On a un peu l’impression que tu fais un arrêt sur image à chaque fois, puis que tu passes à l’image suivante.

La structure du récit

La structure du récit, qui passe entre plusieurs périodes de la vie de Fukume, est plutôt complexe et les différents segments sont plutôt bien articulés. C’est un bon point selon moi !

Les descriptions

Les descriptions des émotions des personnages sont aussi un peu déroutantes. J’ai eu du mal à mettre le doigt dessus, mais j’ai finalement réussi à comprendre que ce qui m’a gêné le plus à la
lecture de cette histoire, c’est le manque d’implication émotionnel des personnages dans l’action. Certes, on comprend la nostalgie de Nas quand il repense à son ancienne vie, la détermination de Fukume, etc., mais les passages destinés aux émotions restent trop « superficiels » selon moi, et mériteraient qu’on creuse un peu plus la question, pour donner une vraie profondeur à l’histoire.

Petite remarque : tu écris que Nas « peste » très souvent, ce qui le rend agaçant et est assez répétitif. Même si on comprend son état d’esprit face à sa situation, essaye de varier un peu plus le lexique, en cherchant des synonymes !

Bilan

Des éléments intéressants

Malgré un personnage principal plutôt immature auquel il est assez dur de s’attacher, le thème de la vie à l’état sauvage et du développement de Fukume rendent ton œuvre intéressante à suivre. Ce qui j’ai trouvé intriguant au terme de ma lecture de cet incipit, c’est de ne pas vraiment savoir lequel de Nas ou de Fukume est le véritable personnage principal de cette histoire. Du coup, je trouve ça sympa de suivre le développement de leurs deux caractères à la fois, même si j’ai encore du mal à voir le changement chez Nas…

La partie sur la société secrète et les âmes noires est celle qui est à mon sens la plus captivante – celle dans la jungle, qui ne manque certes pas d’exotisme, tombe trop vite dans la route introduit quelques « clichés » qui m’auront fait un peu grimacer. Si j’avais l’intégralité de l’œuvre en mains,
j’aurais hâte de tourner les pages suivantes pour en apprendre plus sur la tête noire, les personnes qui sont à l’origine des dons des différentes générations qu’ils entrainent, et ce qui a mené Fukume (et Akim) jusqu’à cette organisation.

Les points plus négatifs de ton histoire sont un vocabulaire peu soutenu voire familier, que tu couples avec une grande violence qu’on a parfois du mal à comprendre.

Mais pour ne pas finir sur une mauvaise note, je trouve ton histoire certes encore perfectible (ce n’est que la première version après tout !) mais ce début reste très encourageant !

Rubanaur

Sache que ce que fait Rubanaur dans cette critique n’a rien d’exceptionnel :

On recrute, alors n’hésite pas à t’inscrire ou à partager. Que la Plume soit avec Toi !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *