fbpx



Avant-Propos

Salut à toi, Autrice, Auteur, Lectrice, Lecteur ou Curieux, moi c’est Big Brother ! Après un temps d’absence, me revoici pour ton plus grand plaisir.

Sache que ce que je fais dans cette critique n’a rien d’exceptionnelle :

On recrute, alors n’hésite pas à t’inscrire ou à partager. Sur ce, c’est parti !

pencil - critique - correction -scenario

1 • Une belle histoire toute en poésie

Un résumé peu engageant

Le titre fait un peu « déjà vu », mais tu comptes le changer donc parfait. Pourquoi ne pas trouver un nom à cette terre parallèle et nommer ainsi le roman. Ou, vu que la nuit va occuper une place prépondérante, pourquoi pas l’appeler « Nocturnes », car toutes ces créatures ne peuvent vivre et se révéler que la nuit.

En ce qui concerne le résumé, l’histoire de l’organisation qui sait pour le monde des monstres et compte s’approprier ce savoir pour elle, etc, ça semble déjà vu, mais je ne sais pas pourquoi ça m’intrigue toujours. C’est donc à demi convaincu que j’ai dévoré toutes les lignes que tu as produites. Et je ne le regrette pas.

Quelques éléments flous

L’histoire mêle poésie et critique sociale, et même écologique, surtout avec Kamala qui représente l’âme de l’Océan, malmenée par les Hommes et souhaitant juste retrouver son équilibre. Pour moi tout allait bien en termes de cohérence, jusqu’au chapitre du bunker où il y a eu selon moi beaucoup de flous.

  • Tout d’abord, ça fait 7 ans qu’ils courent après Kamala, ils sont super entraînés et on part du principe que les monstres doivent rester un mystère pour les autres Hommes : alors pourquoi ne pas attendre qu’elle soit seule ? On part du principe que comme ils étaient dans un coin isolé de la plage ça passe : mais alors pourquoi avoir capturé aussi Duncan ? Pour le tuer ? Mais ses parents vont le chercher, Yollande dira alors aux enquêteurs qu’elle l’a vu avec une fille etc et là, c’est le drame. Et puis surtout, un groupe d’hommes qui se dirigent vers un endroit inintéressant en groupe je trouve ça super indiscret.
  • Sinon…. Chris est badass, super sympa, alors qu’au départ je pensais que ça allait être un psychopathe tueur ! Tu m’as bien eu ! Seul problème : j’ai trouvé sa réaction incohérente dans le Bunker. Il dit clairement que ça fait 7 ans qu’il échafaude un plan pour sauver tous les enfants, il s’est même procuré du C-4 ! Mais parce qu’il a vu Duncan, il a décidé d’abandonner l’opération de sa vie pour aller prendre le risque de sauver une fille qui au final pour lui a autant de valeur que n’importe lequel des prisonniers. Si au moins elle avait le même objectif, mais même pas : elle lui fait clairement comprendre que sa vie importe plus qu’autre chose, donc ça ne sera même pas une véritable alliée. Et vu qu’il a passé plusieurs heures dans la base, a pu disposer des pains d’explosifs etc, il n’a même pas besoin d’eux pour réussir. Je pense même qu’avec ses pouvoirs il pourrait même tous les sauver et elle comprit. D’ailleurs, il dit qu’il a préféré abandonné sa mission de base, car il aurait attiré l’attention. Bah non ou du moins pas plus que ce qu’il a fait finalement : ça fait 7 ans qu’ils courent après Kamala, la Femme aux Cheveux Rouges était occupée, comme le reste de la base. C’est justement à ce moment-là qu’il aurait pu tout faire exploser pour les surprendre. Quant à Kamala, hé bien 1 vie contre plusieurs, le calcul est vite fait. Surtout quand tu sais que la fille a tout fait pour s’échapper pour au final se refaire capturer.
  • Après, le mode opératoire des Tiwaz est incohérent j’ai trouvé : il y a 7 ans ils ont mis en place un processus pour surveiller le bunker, ça a échoué, il y a eu deux évadés. Normalement après ça tu changes ta façon de surveiller, car deux échecs prouvent des failles dans le système. Pour appuyer cela, Kamala rappellera même à Chris qu’il ne pourra plus entrer comme il le voudra dans le bunker, car ils risquent de modifier la sécurité. Pourquoi ils ne l’ont pas fait avant, ça ? Cette fois, ce sont trois personnes qui ont échappé à leur surveillance : il faut faire quelque chose haha.
  • La dernière incohérence me semble être Duncan, trop calme, peut-être par le stress. Mais tout de même : c’est quand même Chris qui lui rappelle presque qu’il a des parents ^^. Après j’ai trouvé son excuse, bizarres : il a été enlevé depuis la veille durant l’après-midi. Du coup, même s’il ne connait pas tous les détails, ceci pourra permettre de lancer une enquête, par exemple. Bon après on peut mettre ça sur le compte de la manipulation mentale de Kamala qui lui bouillit les neurones

Une intrigue digne des séries US pour Ados

Sinon, j’ai eu une petite peur au départ que l’une des 5 intrigues empiètent sur les autres et que ces dernières ne servent que de temps morts, mais au final pas un personnage ne m’a pas semblé inintéressant, surtout Steve et son histoire de meurtre :o. Bon j’avoue que Yolande m’a fait beaucoup pensé à un bon nombre de personnages de séries TV US, mais tout comme je me suis trompé sur le cas Kamala, je suis sûr que tu ne prépares du lourd 🙂 Chacun semble être atypique et ça c’est cool.

island - correction - critique - lecture - univers

2 • Un univers peint par touches

L’univers à l’heure actuelle n’est pas réellement dépeint. Au début, surtout avec le terme « souillon » je croyais que l’on était à l’époque de la monarchie, mais au final on est dans notre monde puisqu’il y a des Peugeot 308 haha. Même si tu ne mets presqu’aucune description, sauf quand elle sert le récit (genre l’océan), je trouve le cadre spatio-temporel assez flou, mais j’espère qu’avec le temps il se précisera.

Sinon, le mondes des Ténèbres, j’aime beaucoup comment tu utilises Kamala pour envoyer des indications petit à petit sur celui-ci et c’est surtout celui-là que j’ai hâte de connaitre, car il a l’air aussi intéressant et beau que les mots employés par Kamala.

personnage - critique - lecture - analyse - correction

3 • Un duo de héros qu’on veut suivre

Au niveau des personnages, Chris cavale en tête comme mon favori bien que je n’ai toujours pas compris pourquoi il a balancé de la peinture sur des vitres teintées, mais surtout je n’ai pas compris pourquoi il a dit « On n’a qu’à faire en sorte que ce soit la dernière », alors que non ça ne sera pas la dernière puisqu’il s’est juré de sauver les autres êtres des Ténèbres. Sinon, il a été une belle surprise, bien qu’il soit archi-puissant puisque c’est une fusion des Flash, Superman et Batman ahah.

Kamala, Kamala : quelle g*rce ! Tu m’as bien eu sur ce coup-là, car c’est la première fois que je déteste réellement un personnage de fiction à ce point. Après j’aime particulièrement sa façon d’assouvir Duncan, comme si la mer, donc la nature, qu’elle représentait décidait de reprendre ses droits sur l’Homme. Par contre, elle a un degré de connaissances du monde des Hommes trop… invraisemblable : par exemple, elle sait à peine décrire une voiture et plus tard dans le roman elle parle de C-4, nationale et même le fait que Chris respecte le code de la route… Je sais pas, ça m’a dérangé, mais je chipote, car je ne l’aime pas x)

Quant aux autres humains, ce sont tous des marginaux, donc finalement des « monstres » si on extrapole, donc hâte de voir en quoi ils sont si différents et comment ils pourront lutter contre la société secrète.





fond - analyse - critique - correction

4 • Un roman humaniste et écologique

Pour revenir sur le fond, c’est plein de symboliques j’ai trouvé, poétique. Surtout les passages avec l’Océan qui est une personne à part entière ici. Essayerais-tu de nous faire passer un message écolo ? ^^

Après, via Chris et Duncan, on a une potentielle thématique sur l’acceptation de soi, en âge comme en « race », donc hâte de voir leurs échanges et leur évolution respective.





forme - analyse - critique - correction

5 • Une belle plume, mais…

Pour la forme, il y a vraiment très peu de fautes d’orthographe et de belles perles quand tu décris l’Océan et les éléments qui se meuvent autour de Duncan et Kamala. Et bien sûr, cette idée de faire un prologue segmenté en courts passages pour nous donner un bref aperçu des protagonistes m’a fait peur au début, mais au final tu arrives en très peu de lignes à nous intéresser. Et ça c’est fort, surtout 5 fois de suite 😉

Cependant, comme dit plus haut, dans les moments d’action j’ai parfois étais obligé de relire certains passages pour saisir et je n’ai pas toujours compris. Par exemple :

« — Aurais-tu l’obligeance de descendre et d’ouvrir les portes, afin que je puisse me garer hors de vu, Duncan ?
         L’intéressé arqua un sourcil, très haut, et Chris lâcha une grimace discrète. Il avait oublié de surveiller son choix de langage. Duncan haussa les épaules et hocha la tête, mais peu avant qu’il n’ouvre la portière, Chris le retint par le bras.
— Il serait très aimable de ta part de refermer promptement derrière toi.
         Duncan suivit les instructions et sitôt à l’intérieur, Chris coupa le contact. »

  • Je n’ai pas compris cette scène : pourquoi Duncan doit ouvrir toutes les portes ? Puis au final les refermer ? Et d’ailleurs, qui lui demande de les refermer ? Kamala ou Chris ? Je croyais qu’il était à l’extérieur, puisque sorti, pourquoi « sitôt à l’intérieur » ?

J’espère que mon commentaire, bien que suuuuuuper long t’aidera et j’ai hâte de lire la suite. Tu trouveras en spoiler tous les passages que j’ai relevés 😉

La Conclusion du Tyran : je veux la suite !

Cela faisait longtemps que j’imaginais dans mon coin un roman qui parlerait d’écologie d’une manière plus divertissante. Même si ce n’est pas encore parfait, je suis sûr qu’un jour ton roman sera édité. Je ferai tout pour, si je peux aider 😉



Que la Plume soit avec toi !

Kev’Angi, le Tyran

Sache que ce que je fais dans cette critique n’a rien d’exceptionnel :

On recrute, alors n’hésite pas à t’inscrire ou à partager. Que la Plume soit avec Toi !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *