fbpx

Avant-Propos

Salut à toi, Autrice, Auteur, Lectrice, Lecteur ou Curieux, moi c’est Big Brother ! Après un temps d’absence, me revoici pour ton plus grand plaisir.

Aujourd’hui, pour te prouver que tous nos Brigadiers sont super bons, c’est la critique de Lelz qui t’es proposée. Pour rappel :

On recrute, alors n’hésite pas à t’inscrire ou à partager. Sur ce, c’est parti !

Un mot de la critique – Lelz

J’ai eu l’occasion de découvrir Rallumer les étoiles avec Plumavitae. On m’avait chaudement recommandé de lire cette œuvre et je n’avais pas encore eu le temps de m’y atteler alors quand j’ai vu que Ev participait à Plumavitae, j’ai sauté sur l’occasion. Et je peux vous dire que je ne regrette pas !

Avec Ev, nous avons donc retravaillé les trente premières pages de Rallumer les étoiles et voici mon avis sur ces dites pages.

pencil - critique - correction -scenario

1 • Un roman poétique

Le titre

Le titre est vraiment accrocheur : Rallumer les étoiles m’évoque quelque chose de poétique, d’abord car il peut s’agir d’une métaphore pour l’amour mais on peut aussi comprendre qu’il faut Rallumer les étoiles par l’amour. Le titre est donc une réussite !

Le Résumé

Le résumé actuel est pas mal du tout mais tu peux faire mieux, je sais d’ailleurs que tu es entrain de le retravailler. Je le trouve trop classique. La première phrase est géniale, elle me fait penser à la théorie de Platon selon laquelle les hommes ont été coupés en deux à cause de leur ambition et sont condamnés à errer pour retrouver sa moitié qui est la seule personne que nous pouvons aimer. La seconde est perfectible à mon sens : tu tombes dans le classique des résumés de romance à partir de « jusqu’au jour où ». Le deuxième paragraphe est bien, je ne lierai pas forcément directement Madden à Kerry car on comprend bien qu’il s’agit d’une romance entre les deux. Cela laisserait encore le suspense de la rencontre. Le troisième paragraphe ne me semble pas nécessaire et semble un peu trop en dire sur l’histoire.

Quid des premiers chapitres

Les titres des chapitres trouvent tous leur résonance dans le contenu des chapitres et sont choisis judicieusement.

L’histoire elle-même est fluide : les chapitres s’enchainent et se succèdent de manière fluide. Ev procèdes à des ellipses narratives entre les chapitres pour ne garder que les passages les plus importants.

island - correction - critique - lecture - univers

2 • Un monde (presque ?) comme le nôtre

L’univers est le même que le nôtre, il n’y a donc pas de problème particulier.

Les descriptions permettent de visualiser tous les détails, de l’aspect général de la rue au plus insignifiant et petit détail de l’appartement de Kerry. Ev, tu nous plonges parfaitement dans l’univers des personnages. Et, si on n’a aucun mal à imaginer les décors, on peut aussi ajouter nos propres idées.

Personnellement, je situais l’action au Royaume Uni dans un petit village rural néanmoins proche de la capitale et du quartier des affaires.

Tous les paysages décrits donnent une impression de douceur et de bien-être, on se sent enveloppé par le décor et je voyage au travers des descriptions.

personnage - critique - lecture - analyse - correction

3 • Des Personnages bien sympathiques et travaillés

Les personnages sont assez nombreux mais chacun a un rôle bien défini. Je tiens à souligner la maitrise dont tu fais preuve car chaque personnage est traité avec précision.

Il y a deux personnages principaux :  Kerry et Madden, plusieurs personnages secondaires : Jain, Nick, Heidi, Mme Rhee et quelques personnages présents pour le réalisme de l’œuvre.

Tous les personnages sont décrits attentivement.

On est d’abord amené à rencontrer Kerry, un jeune homme brisé mais qui souhaite aller de l’avant. On comprend qu’il ne veut plus partager sa vie mais ce n’est pas au gout de son meilleur ami Nick qui remplit très bien ses fonctions de meilleur ami. Oscillant entre jeu enfantin et conversation sérieuse, il apparait comme sympathique et il me semble qu’il jouera un rôle entre Madden et Kerry. Peut-être forcera-t-il Kerry à aller vers Madden ?

Mme Rhee est le cliché de la petite vieille du troisième étage, elle est attachante : elle s’inquiète pour ses jeunes voisins et donne envie de prendre soin d’elle. Même si rien ne le confirme pour l’instant, elle pourrait jouer un rôle entre les deux garçons.

fond - analyse - critique - correction

4 • La Philosophie de l’Amour

Ev m’a précisé vouloir écrire une « romance de Noël toute douce ». Néanmoins, plusieurs messages se distinguent entre les lignes du texte dont un essentiel « life must go on ». Kerry a été déçu en amour, il se résigne à son célibat, pourtant, autour de lui, il subit une certaine pression sociale qui lui impose de trouver une personne pour partager sa vie.

Les relations décrites dans le texte sont toutes des modèles : chaque personnage évolue dans le respect des autres. Aucun ne semble toxique pour un autre jusqu’à présent et cela fait du bien de lire une romance où le respect de l’autre est une valeur primordiale.

forme - analyse - critique - correction

5 • Une Forme quasi parfaite

Le visuel du texte est travaillé : on remarque immédiatement que le texte est justifié, ce qui lui donne un aspect plus propre et on note aussi l’équilibre entre le récit et le discours qui permet de connaître les personnages aussi bien par leurs propos que par les descriptions.

A force de te lire, mon cher Ev, j’ai remarqué tes habitudes d’écriture et crois-moi, je ne laisserai pas passer tes tiques de langage. Mais en dehors de cela, tu écris très bien et tu nous captives par tes descriptions et ton récit.

Fais attention à la construction de phrase que tu utilises régulièrement, à savoir mettre d’abord une apposition puis ta proposition principale. Étalée sur la durée, on se lasse de cette construction alors n’hésite pas à couper la monotonie que cela peut créer par une phrase plus courte ou au contraire plus longue mais avec une autre composition.

Il existe quelques fautes de frappe mais elles disparaissent dès la seconde version des chapitres.

Avis général

J’aimerais ajouter quelques mots sur l’auteur lui-même : c’est un plaisir de travailler avec Ev. Sitôt les bêta-lectures rendues, on en discute et échange autour de mes propositions puis dans les jours qui suivent, il retravaille le chapitre et me donne à relire la nouvelle version.

Lelz

Sache que ce que fait Lelz dans cette critique n’a rien d’exceptionnel :

On recrute, alors n’hésite pas à t’inscrire ou à partager. Que la Plume soit avec Toi !

Ps : on n’a pas trop détaillé la critique pour éviter le spoil, mais n’hésite pas à aller lire par toi-même le roman d’Ev Rhodes sur Wattpad !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *