fbpx

Avant-Propos

Salut à toi, Autrice, Auteur, Lectrice, Lecteur ou Curieux, moi c’est Big Brother ! Après un temps d’absence, me revoici pour ton plus grand plaisir.

Aujourd’hui, pour te prouver que tous nos Brigadiers sont super bons, c’est la bêta-lecture de Irena Jedusor qui t’es proposée. Pour rappel :

On recrute, alors n’hésite pas à t’inscrire ou à partager. Sur ce, c’est parti !

Un mot de la bêta-lectrice Irena Jedusor

Bien le bonjour ! Voici une fiche critique sur la V1 ! J’ai beaucoup apprécié ma lecture, de plus en plus au fur et à mesure, lorsque les choses commencent à s’accélérer !

pencil - critique - correction -scenario-beta-lecture

1 • Un récit entraînant avec quelques points à approfondir

Résumé

Le résumé m’a tout de suite donné envie d’en apprendre un peu plus sur cette histoire. Il contient son lot de mystère, et si la manipulation génétique dont on nous parle, manipulation aux effets visiblement suffisants pour faire basculer une guerre, est sans aucun doute très intrigante, je trouve que le fait de placer l’histoire dans un contexte historique connu apporte un plus. Je m’explique : souvent, les récits qui nous parlent de modifications génétiques se déroulent dans le futur, et le fait qu’ici l’histoire ait lieu dans le passé, dans une période qui est bel et bien réelle, ça peut nous aider à mieux imaginer les bases de l’histoire.

Scénario : intérêts et cohérence

En tant que passionnée de science, je ne peux m’empêcher de me questionner encore et encore sur les démarches des scientifiques pour obtenir une substance capable de faire de telles choses, d’avoir un effet différent sur chacun, mais même avec cette question en suspens, il est malheureusement tout à fait cohérent que des scientifiques et des militaires s’allient pour utiliser des gens qui n’ont rien demandé.

Incohérences ?

Je n’ai relevé que deux petites incohérences dans le déroulement de l’histoire, et franchement c’est pas grand-chose :

« Mads se leva avant de poursuivre d’une voix forte :

– Écoutez, je sais pas exactement ce qu’ils ont fait cette nuit, mais quelque chose a changé. On dirait que leurs produits ont réveillé des sortes d’aptitudes en nous. Je ne sais pas vraiment comment ça marche, mais il faudrait le découvrir. Ils voulaient faire de nous des “héros de guerre”, pas vrai ? C’est comme ça qu’ils m’ont recruté en tout cas, pas vous ?

Tout le monde acquiesça en silence, l’air grave. »

Juste avant de s’adresser au groupe entier, Mads était en discussion avec Lana et Seth, et la façon dont son intervention est décrite, on a l’impression que les autres membres du petit groupe les épiaient sans rien faire. Peut-être que « Mads se leva avant de poursuivre    d’une voix forte afin de capter l’attention de chaque membre du groupe : » collerait mieux ? Voilà ça n’est pas grand-chose mais la scène est un peu étrange à cause de l’absence     apparente d’actions en arrière plan.

               • «  Après avoir porté un coup à l’un d’eux, il fut matraqué violemment. »/ « Des scientifiques venaient de pénétrer l’enceinte de la pièce. Ils portaient une épaisse combinaison blanche et deux d’entre eux semblaient armés. Les autres tenaient une matraque qu’ils faisaient tournoyer, l’air menaçant.

[…] Deux d’entre eux tentèrent de riposter mais furent rapidement mis au sol après plusieurs coups de crosse bien placés. Les deux hommes non armés portaient chacun une sorte de pistolet dont le canon était remplacé par une grosse aiguille. »

J’ai eu un peu de mal à comprendre ces deux passages. Sont-ce les hommes qui tiennent une matraque qui ont mis à terre Mads et le colosse blond, ou bien les hommes qui ont les pistolets contenant le produit ? Le « matraqué » met un peu le doute.

Voilà, rien de bien grave !

Une prise de risque à ne pas négliger

Le choix du contexte historique, même si il apporte à mon avis beaucoup à l’histoire, peut contraindre à se renseigner sur tout un tas de choses et donc freiner l’auteur bien plus que si il pouvait inventer tous les détails sur la vie quotidienne, mais ici tout va bien, il y a des précisions propres à l’époque (le modèle de la voiture qui amène le militaire dans la partie 1 du prologue par exemple). Je pense que la plus grosse prise de risque est le nombre assez important de personnages principaux : en effet, si Mads semble se détacher un peu du groupe dans le récit, chaque adolescent a une grande importance à peu près égale. Il est alors difficile de ne pas perdre le lecteur, car il faut différencier de façon plus tranchée chaque personnage.

island - correction - critique - lecture - univers-beta-lecture

2 • Un Univers historiques respectueux de la réalité

J’ai remarqué quelques détails qui nous rappellent dans quelle époque l’histoire se déroule (par exemple l’utilisation de lampes néon dans la station service, car si il en existe encore aujourd’hui elles étaient plus utilisées à l’époque, c’était même assez nouveau !). Tous ces détails sont importants et appréciables, car ils nous permettent de mieux nous imprégner du contexte du récit.

personnage - critique - lecture - analyse - correction-beta-lecture

3 • De nombreux personnages à la cohérence parfois relative

Avis général

Les personnages sont tous intéressants ! Il y a bien entendu les adolescents choisis, car tous les membres du projet s’accordent à dire qu’ils étaient déjà spéciaux avant de recevoir le produit ! On a donc bien envie de savoir en quoi ils sont différents ! Mais malgré ça, je pense que le personnage qui m’intrigue le plus est Callum, car il n’hésite pas une seconde à poursuivre les cobayes, alors même qu’il pourrait s’identifier à eux ! Il ne suit même pas spécialement les ordres, il est volontaire, et l’absence d’hésitation, d’empathie envers ces adolescents est tout à fait remarquable !

De façon générale ils sont cohérents et crédibles, on découvre leurs personnalités peu à peu, et on voit bien qu’ils apprennent lentement à se connaître entre eux. De mon côté, j’ai eu un peu de mal au début à ne pas me perdre entre tous ces personnages. Il y a Lana, Mads et Aleksander qui se distinguent facilement des autres, pour ce qui est du reste du groupe j’ai mis plus de temps à les identifier facilement. Maintenant plus en détails :

Welchster

Ce scientifique ne laisse pas indifférent, car il est très antipathique. Il affirme formellement que les sacrifices sont nécessaires, cependant il ne semble pas ressentir le moindre regret, aucune tristesse à l’idée de mettre en danger des innocents. Il donne comme argument quelque chose du genre « Je suis simplement les ordres », argument reprit en masse dans la réalité par d’ancien soldats qui ont commis des atrocités sans nom. Il défend le point de vue « Peu importe la manière, seul le résultat compte. »

Davies

À l’inverse, Davies semble être réellement soucieux du sort des adolescents. Souvent, lorsque l’armée s’allie avec des scientifiques, les militaires sont dénués de cœur lorsqu’on nous les dépeint dans une histoire. Là c’est tout l’inverse, et pour ça Davies est attachant : il a beau savoir que tout ceci est nécessaire, il est peiné que les choses doivent se dérouler ainsi. Même si il n’apparaît pas longtemps, une brève description physique aurait été souhaitable, car si je ne m’abuse, on sait simplement qu’il est en uniforme et qu’il a un certain nombre de récompenses.

Mads

Je n’ai pas grande chose à dire sur Mads, car disons que c’est le meneur, qu’il veut aider ceux qui deviennent ses amis, il n’est ni extraverti ni introverti… Ses actions sont dans la grande majorité des cas cohérentes, mais j’ai trouvé quelque chose qui me chiffonne :

• « Mads se demanda de quoi pouvaient-ils converser pour pouvoir rire alors qu’ils     n’étaient même pas sûrs de ce qui allait leur arriver dans les prochaines heures. Il alla s’asseoir près d’eux en silence, en regardant l’étiquette cousue sur leur vêtement. »

C’est la première fois qu’il les voit, et parce qu’il les entend rire il s’assoit avec eux ? Peut-être que cela fait partie de la personnalité de Mads, mais il aurait sûrement été plus crédible qu’il approche, qu’il commence à leur parler et que seulement une fois la conversation entamée, il s’asseye avec eux. Parce que je me suis imaginé la scène, et sur le     coup je me suis un peu demandé pour qui il se prenait…

• « Immédiatement, Mads fut pris de brusques convulsions. » / « Et soudainement, après plusieurs minutes d’inactivité, certains corps se mirent à convulser violemment. »

Quelle est la bonne version ? Est-ce que le commandant aurait aperçu Mads lorsqu’il s’est fait matraquer avant de le perdre de vue ?

Aleksander

Le personnage d’Aleksander est particulièrement intéressant, car les informations     sur lui sont données au compte-goutte. On est tout d’abord surpris par ses connaissances scientifiques, puis peu à peu tout s’éclaircit. Sa personnalité est unique dans le groupe, et je pense que même si son nom n’était pas cité dans une action ou une parole, on saurait sans peine qu’il s’agit de lui.

Lana

Lana ne manque pas d’intérêt non plus, elle semble particulièrement effrayée à l’idée qu’un membre du groupe puisse être blessé, elle semble s’attacher très vite et être d’une loyauté sans faille. Il y a juste une de ses réactions qui m’a un peu gênée :

« – T’es sûre de toi Lana ? J’entends rien du tout moi. 

– Tout à fait certaine, il arrive sur notre droite.

Pendant quelques instants, les deux adolescents attendirent en silence. Lana semblait convaincue, mais rien ne se passait. Ce ne fut qu’après deux ou trois minutes que Seth émergea finalement d’entre plusieurs sapins.

– T’as l’ouïe fine dis-moi, plaisanta Mads en souriant.

La jeune fille semblait stupéfaite. »

Comment Lana peut-elle être si sûre d’elle, puis être stupéfaite d’avoir eu raison ? Il faudrait sûrement sous-entendre que plus le temps passe, plus elle doute d’avoir raison car personne n’arrive, mais le passage entre ces deux états d’esprit est un peu brutal je trouve.

fond - analyse - critique - correction-beta-lecture

4 • Des enjeux cohérents avec le récit

Les Messages

Les messages sont plutôt clairs et vérifiables dans la vie réelle : sacrifier d’autres êtres humains pour une cause qui leur semble juste ne sera jamais un souci pour une partie des Hommes de pouvoir. Il y a cependant également un espoir : les sacrifiés ne se laisseront jamais faire.

Les Enjeux

Les enjeux sont eux aussi assez évidents, les scientifiques et les militaires essaient de gagner la guerre en se servant d’adolescents censés être volontaire, bien qu’ils ne savaient pas vraiment ce qui les attendait en s’engageant. Les responsables du projet se sont donc servi du patriotisme de plusieurs jeunes pour les exploiter par la suite. L’histoire aborde donc l’instrumentalisation des personnes sans protection.

Les Thèmes de fond

Quant aux thèmes, le récit parle de la guerre, des sciences, et de la manipulation comme je viens d’en parler.

forme - analyse - critique - correction-beta-lecture

5 • Une Forme à affiner

Je trouve le lexique assez riche, le style reste simple dans l’ensemble, et il y a un certain nombre de descriptions très bien faites, mêlant description visuelle, émotionnelle et olfactive, qui plongent parfaitement le lecteur dans l’univers, et nous laissent presque une impression de magie (je pense notamment à la description du réveil de Mads dans la forêt).

En ce qui concerne la mise en page, j’aurais quelques suggestions :

Justifier le texte

♦ Utiliser des cadratins à la place des tirets (je ne sais pas si on peut les trouver sur smartphone, mais sur ordinateur il existe des raccourcis dans certains logiciels pour les trouver facilement malgré leur absence des claviers)

♦ Utiliser des alinéas

Voilà c’est tout ! J’espère que cette critique est satisfaisante !

Irena Jedusor

Sache que ce que fait Irena dans cette critique n’a rien d’exceptionnel :

On recrute, alors n’hésite pas à t’inscrire ou à partager. Que la Plume soit avec Toi !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *