fbpx

Avant-Propos

Salut à toi, Autrice, Auteur, Lectrice, Lecteur ou Curieux, moi c’est Big Brother ! Après un temps d’absence, me revoici pour ton plus grand plaisir.

Aujourd’hui, pour te prouver que tous nos Brigadiers sont super bons, c’est la bêta-lecture de Laura P. qui t’es proposée. Pour rappel :

On recrute, alors n’hésite pas à t’inscrire ou à partager. Sur ce, c’est parti !

Un mot de la bêta-lectrice – Laura P.

Bonjour chère écrivaine ! Je viens de lire le premier acte de ton histoire À Rebours. Quel plaisir c’était de te lire ! C’est une belle histoire, ainsi qu’un bel écrit. J’ai déjà hâte de lire la suite ! Mais avant de le faire, je tenais à partager avec toi ma critique de ce premier acte. Je l’ai découvert comme une « lectrice lambda », car j’avais pris la décision de ne pas lire les autres fichiers à disposition (pour ne pas gâcher, ni spoiler, ni influencer ma lecture). Je n’ai lu que le résumé (la 4ème de couverture).

Voici comment j’ai vécu la lecture du premier acte…

pencil - critique - correction -scenario-beta-lecture

1 • Titre, Résumé et Scénario

Un résumé idéal : ne change rien !

  • Le contexte est clair : Paris, Belle Époque.
  • Les deux personnages principaux sont mentionnés: Jean Loiseau et la jeune danseuse.
  • Le problème est annoncé : Jean veut retrouver son amour de jeunesse avant qu’il ne            perde la mémoire.

Le Titre A Rebours représente bien l’intrigue de l’histoire

Rien de plus à dire sur le titre 😉

Mais je tenais à mentionner également que le titre du premier acte – la naissance – fonctionne très bien aussi, ainsi que le texte de Félix Arvers comme préambule.

Un scénario au rythme agréable qui mène à l’intrigue suprême.

Dès les premières lignes du premier acte, nous sommes aux côtés de Jean et nous le découvrons dans son intimité (en train d’observer secrètement la danseuse qu’il aime). Un début parfait pour présenter les deux personnages que nous allons suivre tout au long de l’histoire !

Tous les éléments construits autour de ces deux personnages sont cohérents et logiques. Les personnages secondaires et les intrigues servent bien à l’histoire et à l’univers. La trame principale (l’amour secret et les pertes de mémoire de Jean), mais également les évènements secondaires (les accidents à l’Opéra, les répétitions de danse, le bal, la chute de Jean, etc.), se construisent et avancent à un rythme agréable. Ni trop lent, ni trop rapide pour le lecteur.

Tout ce premier acte me semble bien structuré : un début engageant, un milieu riche en découvertes et en mystères, et une fin stimulante (notamment à partir de la chute de Jean, puis la visite chez le médecin).

…En effet, le lecteur est assurément prêt à embarquer avec Jean dans une quête qui s’annonce émotionnelle, tragique et romantique ! 🙂

island - correction - critique - lecture - univers-beta-lecture

2 • L’Univers

Bien que cela se passe dans un univers familier (notre monde, et notre Histoire), tu as très bien su décrire le contexte extérieur et le contexte intérieur de l’histoire de Jean Loiseau.

Contexte intérieur : L’Opéra Garnier.

Les descriptions sont belles et précises, et personnellement j’ai adoré le côté mystique du lieu (par exemple : “Peut-être n’est-ce qu’une légende, mais il ne faut jamais prendre le surnaturel à la légère. Surtout dans un endroit tel que celui-ci.”)

Contexte extérieur : les évènements de la Belle Époque.

Tu mentionnes notamment l’affaire Dreyfus dans ton histoire, ainsi que la visite du Tsar Nicolas II à Paris, ou encore les Frères Lumière ! On se sent projeté dans le passé grâce à ces petites précisions, et l’on se sent impliqué dans tout ce qui se passe dans la vie de Jean (aussi bien les évènements directs que les évènements indirects).

personnage - critique - lecture - analyse - correction-beta-lecture

3 • Analyse des Personnages

Un ensemble de personnages secondaires capable de mettre en avant le personnage principal

Comme tu as déjà pu t’en apercevoir, je n’ai pas trouvé beaucoup de failles à ton premier acte 😉 C’est le cas également pour les personnages. En seulement une vingtaine de pages, tu as réussi à intégrer pas mal de personnages secondaires dans l’histoire, sans surcharger et sans créer de confusions. Tous sont bien définis et tous sont utiles pour l’avancée du récit (ou des mystères).

On s’attache rapidement au personnage principal, Jean Loiseau, grâce aux descriptions de ses ressentis, ses peurs, ses questionnements. Et les autres personnages ont constamment un effet sur lui (que ce soit le duo Alfred et Eustache, les parents, la danseuse “Léa”, Nellie, etc.). Les interactions sont souvent courtes mais riches, et aident à faire ressortir les insécurités de Jean (sa timidité, ses étourderies, son amour pour Léa mais aussi pour l’Opéra, etc.).

L’innocence et la vulnérabilité de Jean, face à tous ceux qui l’entourent, rendent ce premier acte très attachant. J’ai hâte de découvrir comment il va grandir, et comment il va vivre son amnésie progressive.

fond - analyse - critique - correction-beta-lecture

4 • Et le Fond ?

Voici les thèmes que j’ai soulevé dans ce premier acte…

Une histoire humaine :

  • L’innocence et les insécurités de l’enfance
  • Une vie brisée par la maladie
  • La peur de l’oubli

Une histoire romantique :

  • L’amour de jeunesse
  • L’amour pour le monde du spectacle
forme - analyse - critique - correction-beta-lecture

5 • Quid de la Forme ?

Un registre soutenu et littéraire

C’est un réel plaisir de lire tes pages, tellement l’écriture est structurée, propre et appropriée pour le contexte de l’histoire (et l’Histoire). Les phrases sont élaborées, et tu utilises même quelques mots/termes disparus de la langue française !

Tu remarqueras dans mes commentaires (sur l’autre fiche, c’est-à-dire le texte commenté) que j’avais tout de même des incertitudes concernant quelques phrases…

→ “Cette attitude habituelle chez moi ne ressemble pas à ce gaillard joufflu trop grand pour son âge.” Veux-tu dire que l’attitude de Jean ne ressemble pas à celle d’Eustache ? Ou, ce n’est pas dans l’habitude d’Eustache d’agir ainsi ? Faudrait-il écrire “…ne ressemble pas à celle de ce gaillard joufflu…” ?

→ “Tiré par quelque camarade audacieux de mon rôle de timide spectateur, j’ai parfois partagé ses jeux et ses rires sans jamais oser lui adresser la parole.” Est-ce fait exprès ou bien faudrait-il écrire au pluriel (« quelques camarades ») ?

→ Enfin, il y a quelques répétitions, et je pense quelques virgules à supprimer… (voir les détails dans les commentaires). À toi de voir si mes suggestions peuvent te convenir… 😉

Conclusion

→ Le premier acte est bien établi !

Ce premier acte est propre, clair et intrigant. À mes yeux, il n’y a rien à changer ! La lecture se fait aisément, l’écriture est belle, et l’histoire va droit au cœur. …Il me tarde de lire le deuxième acte !

J’espère que cette critique te sera utile pour l’avancée de ton projet 🙂

Bien à toi, Laura.

Sache que ce que fait Laura dans cette critique n’a rien d’exceptionnel :

On recrute, alors n’hésite pas à t’inscrire ou à partager. Que la Plume soit avec Toi !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *