fbpx

Avant-Propos

Salut à toi, Autrice, Auteur, Lectrice, Lecteur ou Curieux, moi c’est Big Brother ! Après un temps d’absence, me revoici pour ton plus grand plaisir.

Aujourd’hui, pour te prouver que tous nos Brigadiers sont super bons, c’est la bêta-lecture de Lauriane qui t’es proposée.

Pour rappel :

On recrute, alors n’hésite pas à t’inscrire ou à partager. Sur ce, c’est parti !

Un mot de la bêta-lectrice – Lauriane P.

Hello ! Je te présente ma Bêta-lecture sur ton incipit de « La rose de l’espoir ». J’ai tout simplement adoré et je suis impatiente de lire la suite ! Tu nous offres une histoire pleine de potentiel et qui, j’espère, obtiendra le succès qu’elle mérite.
N’hésite pas à me contacter si quelque chose n’est pas clair dans ma fiche. Bon courage pour la suie de l’écriture !

pencil - critique - correction -scenario-beta-lecture

1 • Le Scénario, le titre, le résumé

Un résumé intriguant

            Ton résumé est de très bonne qualité. Il est court, contient les les informations essentielles, laisse du suspens… C’est parfait !

Une histoire originale

            C’est une histoire très originale que tu nous offres. Tu as pris un risque en mélangeant à la fois l’époque contemporaine et le 19ème siècle : c’est assez peu commun, ce sont deux univers assez différents,… Mais, je suis très admirative de ce que tu as réussi à écrire car au final tu ne prends aucun risque. C’est très bien réussi et ça rend ton récit unique.

            Grâce à la lecture fluide qu’offre ton écriture, on suit facilement l’enchaînement des actions et tout est parfaitement cohérent. Tu en dévoiles suffisamment pour tenir le lecteur en haleine et on enchaîne ainsi les chapitres sans s’en rendre compte.

            On retrouve des références, quelles soient littéraires ou musicales et c’est très appréciable ! Ainsi, on voit que tu es cultivée et que l’histoire a été travaillée. Le lecteur peut également s’identifier plus facilement aux personnages en fonction de ses goûts.

« La rose de l’Espoir »

            Je pense que ton titre n’a pas été choisi au hasard et que je ne suis tout simplement pas encore assez avancée dans l’histoire pour comprendre la référence. Je jugerai alors de sa qualité lorsque j’en saurai un peu plus !

            Néanmoins, je peux faire le lien entre Anne et l’Espoir : c’est une fille qui, tout au long de cet incipit, s’est montrée pleine d’espoir (elle n’a pas baissé les bras quand elle ne trouvait pas de travail, elle persiste pour comprendre l’histoire du Comte,..). Ce trait de caractère mérite pleinement d’être mis en avant car il lui permet d’avancer. « L’espoir fait vivre » comme on dit !

island - correction - critique - lecture - univers-beta-lecture

2 • Parlons de l’univers

Deux époques, deux univers

            En choisissant de parler de deux époques différentes, il a obligatoirement fallut que tu crées deux univers assez différents. D’autant plus que les conditions des personnages sont très différentes. Tu a largement relevé le défi et le rendu est passionnant. Les deux univers sont autant crédibles l’un que l’autre et grâce aux dates, on arrive facilement à jongler entre les deux.

            J’ai une préférence pour l’univers du 21ème siècle car forcément, j’arrive plus facilement à me l’imaginer. De plus, l’univers du 19ème siècle me paraît un peu confus pour l’instant, d’autant plus qu’on n’en sait pas beaucoup sur les personnages. Mais, je suis certaine qu’avec la suite, tout deviendra plus clair !

personnage - critique - lecture - analyse - correction-beta-lecture

3 • Analyse des Personnages

Dans cet incipit, il y a assez peu de personnages, ce qui est appréciable car on peut se focaliser sur l’essentiel. On arrive facilement à distinguer les personnages principaux des secondaires et ainsi, à savoir qui jouera un rôle important dans la suite de l’histoire. J’ai trouvé ces personnages attachants : que ce soit Anna, sa mère ou encore Joseph. En revanche, il est vrai que j’ai eu plus de mal avec les personnages du 19ème siècle qui me paraissent encore assez flou (et je pense que c’est normal car ce n’est que le début).

Anna

            Elle n’a pas l’air d’avoir eu une vie simple et semble s’être forgée grâce à ça. Anna a tout ce qu’un lecteur peut aimer chez un personnage principal : elle est curieuse, audacieuse, franche, battante,… Autant de qualités qui font qu’elle est attachante et a un énorme potentiel. On ne peut lui vouloir que du bien pour la suite de l’histoire.

Louis

            Un personnage qui semble être très important pour Anna : c’est la personne de qui elle est le plus proche, il lui apporte du réconfort et surtout beaucoup d’humour. La seule petite remarque que j’ai à faire est qu’il lui reproche de ne pas avoir remarqué qu’il était déprimé malgré ses tentatives pour le lui montrer. Or, je n’ai pas spécialement remarqué ses tentatives. A voir s’il ne faudrait pas rajouter quelques indices pour montrer son mal-être.

Le comte

            Un homme mystérieux, sombre et froid mais qui, derrière le visage qu’il montre aux gens, semble gentil et attentionné. On ne saurait dire s’il est le gentil ou le méchant de cette histoire. Son histoire est assez floue pour le moment mais je suis sûre qu’elle réserve de nombreuses surprises.

fond - analyse - critique - correction-beta-lecture

4 • Et le Fond ?

A travers cette histoire, de profonds sujets de société sont abordés. On ne peut pas forcément s’identifier à chacun d’eux mais, ils nous offrent une certaine ouverture d’esprit et c’est très appréciable. Je m’attends à ce que certains d’entre eux soient davantage abordés dans les prochains chapitres.

Autodestruction/suicide social

Cette vie à laquelle ont voulu échapper Anna et Louis est une réalité dans laquelle de nombreux jeunes évoluent. Il serait intéressant d’en savoir davantage sur cette vie qu’ils ont voulu laisser de côté. Quelles étaient leurs peurs ? Qu’est-ce que ces années à vivre dans une cité a laissé en eux ?

Contraste richesse/misère

C’est un choix très intéressant d’avoir mis en parallèle la vie d’Anna dans sa cité et sa vie dans de meilleurs quartiers. On retrouve également ce contraste entre la vie d’Anna et celle du Comte qui sont des opposés.

Souffrance (brûlures)

Je n’ai jamais lu de livres abordant le sujet d’une souffrance due aux brûlures. C’est pourtant une réalité dont beaucoup de gens souffrent : le regard des autres après ce type d’accidents ne doit pas être simple à gérer. Je trouve cette idée de sujet très bien trouvée et j’attends d’en apprendre plus dans les prochains chapitres.

Agression, viol, harcèlement

Un sujet qui touche de nombreuses personnes chaque jour et qui fait beaucoup parler de lui : voilà de quoi intéresser un lecteur. J’ai apprécié la façon dont il a été abordé et j’attends peut-être par la suite quelques « séquelles » psychologiques chez Anna. Certes, cette agression lui a permis d’en savoir plus sur le Comte, mais, elle ne peut passer à autre chose si rapidement. 

Les propos insistants de Gaëtan sont également une bonne initiative pour aborder le harcèlement.

Amour

Pour l’instant l’amour n’apparaît pas dans l’histoire mais je reviendrai sur ce sujet lorsque ce sera le cas.

Relation mère/fille

Ce sujet est à peine abordé et pourtant il m’intrigue énormément. Le schéma familial d’Anna n’est pas commun : sa seule figure paternelle est son grand-père, son père est un mystère pour elle et la relation avec sa mère est tendue. Même si ce n’est pas l’intrigue principale, j’espère pouvoir assister en parallèle à une évolution de cette relation et peut-être même aussi a de vraies réponses concernant son père ?  Les familles monoparentales se faisant de plus en plus nombreuses, je pense que ce sujet doit être exploité pleinement et ne pas être laissé de côté.

forme - analyse - critique - correction-beta-lecture

5 • Quid de la Forme ?

Un récit riche sur tous les points

            La forme du récit, comme le reste, est quasiment parfaite. Le vocabulaire utilisé est varié, adéquat et à la portée de tous. Le fait que tu adaptes ton vocabulaire dans les chapitres se déroulant au 19ème siècle apporte beaucoup au récit. Cela permet au lecteur de se plonger totalement dans l’histoire sans que cela ne lui paraisse absurde.

            L’orthographe et la syntaxe sont très bonnes globalement. Tes phrases sont courtes, claires et précises : tout ce que j’aime ! Pour rendre ton récit encore mieux qu’il ne l’est, je vais chipoter un peu (il faut bien que je trouve quelque chose à dire:) ) :

  – Il manque parfois des lettres dans tes mots

  – Tu utilises « majordome » puis après « major d’homme »

  – Il y a quelques erreurs d’inattention « là haut » sans trait d’union ou « je meure » avec un e à la place du s

            Autant te dire que ce sont des choses bien futiles et rare dans ton récit. Elles relèvent certainement de l’inattention. Une relecture te permettra de les corriger.

            L’utilisation à plusieurs reprises du verbe « zieuter » m’a un peu dérangée. J’ai trouvé ce terme un peu trop populaire pour être utilisé dans des descriptions.

Un point de vue omniscient

            Je n’aime généralement pas ça car je ne me sens pas assez impliquée dans l’histoire. Mais, ça ne m’a posé aucun problème dans ton récit. Tu as su transmettre les bonne émotions ainsi que les bons messages.

La présentation générale

            Rien à dire sur la mise en page, elle est simple mais efficace. J’aime bien les petites citations issues des journaux au début de chaque chapitre.

Conclusion

Je te félicite ! Tout au long de ma lecture j’ai eu l’impression de lire un livre édité tant c’était bien écrit. J’ai vraiment pris du plaisir à te lire et je m’en vais de ce pas entamer les chapitres suivants !

Lauriane P.

Sache que ce que fait Lauriane dans cette critique n’a rien d’exceptionnel :

On recrute, alors n’hésite pas à t’inscrire ou à partager. Que la Plume soit avec Toi !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *