fbpx

Avant-Propos

Salut à toi, Autrice, Auteur, Lectrice, Lecteur ou Curieux, moi c’est Big Brother ! Après un temps d’absence, me revoici pour ton plus grand plaisir.

Aujourd’hui, pour te prouver que tous nos Brigadiers sont super bons, c’est la bêta-lecture de Mahalkita qui t’es proposée.

Pour rappel :

On recrute, alors n’hésite pas à t’inscrire ou à partager. Sur ce, c’est parti !

Un mot de la bêta-lectrice – Mahalkita G.

Bonjour à vous! Je suis Max, étudiante en Master de droit, et je me suis permise de faire une bêta-lecture de votre incipit.
D’abord, je tenais à vous féliciter d’avoir eu le courage d’écrire le début d’un roman et de le soumettre à la critique, j’imagine que ce n’est pas chose aisée!
Je tiens à préciser et à rappeler que cette critique n’est qu’une opinion parmi tant d’autres, et qu’en aucun cas je ne permets d’émettre des propos malveillants, je vise à ce que mes remarques soient constructives avant tout.
N’étant pas une grande lectrice de fantasy, j’adore cependant les romans policiers et je dois vous avouer que j’ai réellement apprécié certains éléments de fond. Seulement voilà, j’ai trouvé que votre incipit manquait souvent de clarté et de fluidité, ce qui m’a empêché de me plonger pleinement l’intrigue en elle-même.

pencil - critique - correction -scenario-beta-lecture

1 • Le Scénario, le titre, le résumé

Critique du Titre

Le titre en lui-même est accrocheur, il m’intrigue mais je ne peut cependant pas le commenter outre-mesure car j’attends de lire d’autres chapitres pour le faire.

Critiqué du Résumé

Concernant le résumé, celui-ci, je pense, devrait donner une meilleure idée au lecteur de ce qu’il va lire. Le vôtre est un peu trop succinct, et un peu trop flou à mon sens. Vous pourriez peut-être commencer à dessiner le contexte en posant des enjeux​ – histoire de commencer à donner envie au lecteur. En d’autres termes je pense que le résumé devrait être à la hauteur des éléments que vous souhaitez dégager dans votre récit: une ambiance mystérieuse, une intrigue ambitieuse.

Critique du Scénario

J’aimerai maintenant me concentrer sur votre​ scénario​ – qui je pense est trop confus, et souvent difficile à suivre.
Concernant le ​prologue​, j’ai pris énormément de temps à comprendre ce dont il allait être question dans votre roman. Ce que je qualifierai être la première partie ressemble trop à un livre de développement personnel​, je pense.
L’enchaînement avec “cette histoire débute” est somme toute classique, mais reste efficace. Cependant vous poursuivez avec des éléments qui ne permettent pas au lecteur de se placer dans un quelconque contexte, il ​manque de détails et de subtilité​. Le lecteur n’arrive pas à se faire une véritable idée de ce qu’il va lire ou pourquoi il devrait poursuivre. Peut-être pourriez-vous intégrer des détails importants tout en gardant votre ambiance intrigante.
Concernant les ​deux premiers chapitres​, je pense que le scénario est en lui-même passionnant. Cependant il est mal amené, la chronologie est floue et parfois incohérente.

Clichés et usage de la première personne : attention

De plus, je trouve que vous devriez ​travailler l’utilisation de la première personne du singulier​ en alternant de façon plus ludique les impressions du narrateur, ses sentiments et les scènes en elles-mêmes.
Je pense que vous gagneriez à ​mieux organiser, à mieux agencer vos idées​ de façon à ce que la trame du récit reste ​cohérente et claire pour le lecteur. De plus, je pense que vous pouvez vous détacher de certains stéréotypes de l’intrigue policière, ou alors de prendre plus de recul pour créer une intrigue “fraîche” et originale. À mon sens vous pourriez affiner non pas l’intrigue, mais la façon de la raconter.

island - correction - critique - lecture - univers-beta-lecture

2 • Parlons de l’univers

Pas mal d’imprécisions

À mon sens, l’univers est trop imprécis. Je n’ai pas réussi à savoir où et quand l’intrigue se déroule. Je pense que ce manque de contextualisation est regrettable. Pourquoi ne pas nous laisser nous plonger dans un univers plus riche? D’ailleurs je pense (je reste prudente) que vous avez une idée très précise de l’univers que vous souhaitez créer, mais il faut nous le faire partager.

Un lieu qui sort du lot

Cependant, vous faites un effort de description du manoir, ce que j’ai apprécié. En particulier le fait qu’il n’y ai pas de tableaux dans le manoir – à part dans sa fameuse pièce secrète!

personnage - critique - lecture - analyse - correction-beta-lecture

3 • Analyse des Personnages

Des personnages à retravailler

Pour être honnête, je pense que les personnages mériteraient d’être retravaillés. Personnellement, je n’aime pas que l’idée que je me fasse des personnages soit ​conditionnée par celle du narrateur​. Peut-être devriez-vous amener les personnages doucement, au fur et à mesure, au travers de diverses situations, et surtout de dialogues plus crédibles. Ne laissez pas le narrateur nous dire quoi penser des personnages, ​laissez-les se dévoiler​, laissez le lecteur faire une part du travail d’imagination.

Un manque d’attachement aux personnages

Je pense que la raison pour laquelle je n’arrive pas à m’attacher aux personnages tient au fait que je n’arrive pas vraiment à les imaginer – ils sont souvent ​inarticulés​, ou bien le narrateur nous donne trop d’éléments, et parfois trop peu.

Le manque d’impact : montrer plutôt que dire les qualités du personnage

Par exemple, et je sais que c’est assez simplet, mais vous nous parlez de l’apparence de Jonathan Trancy, de ses cheveux, sans jamais nous en dévoiler la couleur. Le narrateur nous dit qu’il est charismatique, mais ne serait-il pas mieux de lui montrer? J’ai d’ailleurs trouvé que le personnage du comte est intéressant, mais n’en dévoilez pas trop dès le départ. À mon sens, le récit profiterai de faire comprendre que le personnage est étrange, suspect, mais pas dès le début.
Un des conseils qui je pense vous sera utile, pas seulement pour les personnages d’ailleurs, est de montrer au lecteur, et non de lui “dire”​

fond - analyse - critique - correction-beta-lecture

4 • Et le Fond ?

Plusieurs thèmes intéressants

Je sais que vous souhaitez explorer le thème des complots, donc je patiente pour voir comment ce thème sera traité.
J’ai toutefois remarqué que dans votre incipit, vous exploitiez un peu l’idée de la ​stratification sociale – de l’élite contre le bas peuple. J’ai conscience que le thème a été revu maintes et maintes fois, mais je pense que vous pouvez le creuser si toutefois vous faites preuve d’originalité, ​ne restez pas cloisonné dans les clichés, soyez peut-être un peu plus subtil​. Je pense sincèrement que vous pouvez exploiter ce thème avec intelligence. Vous l’avez en partie fait à certains moment, peut-être devriez-vous approfondir ​l’articulation entre la fascination du narrateur et son dégoût​ (pour l’élite, pour le comte). Mais encore une fois: soyez plus nuancé.
Voici un passage que j’ai trouvé intéressant: “Je restais subjugué par son apparence au point d’en oublier tout le reste, je ne pouvais concevoir qu’un homme comme cela puisse exister”. Ce passage m’a fait penser à l’oscillation entre fascination et répulsion qu’éprouve Nick Carraway à l’égard de Gatsby dans ​Gatsby Le Magnifique​ de Fitzgerald.

Un autre thème pertinent : l’écriture et la vie d’écrivain

De plus, je pense que le fait que votre narrateur soit un écrivain est un élément que vous devriez creuser plus amplement.

forme - analyse - critique - correction-beta-lecture

5 • Quid de la Forme ?

De nombreuses fautes qui cassent la lecture

Je suis d’avis que la forme constitue dans cet incipit son plus grand point faible et malheureusement, c’est souvent ce qui ​empêche une lecture fluide, elle casse sans cesse le rythme du récit​. Cependant ne vous découragez pas car toutes les fautes que vous commettez sont relativement ​simples à corriger​, et je suis certaines qu’une fois la forme affinée, votre récit en ressortira considérablement grandi.

Des dialogues mal construits et un manque

D’abord, je tenais à vous indiquer que les ​dialogues​ sont mal construits – ils ne respectent pas les règles, certes strictes, mais essentielles du dialogue.
De plus, n’hésitez pas à faire des ​alinéas​, à mieux ​agencer vos paragraphes, le lecteur se perdra moins, je vous le garantis !

Le choix des mots

Concernant ​l’orthographe, la conjugaison et la grammaire​, les fautes sont trop nombreuses. Essayez d’harmoniser l’écriture en respectant la ​concordance des temps​. Je dois vous avouer que j’adore l’idée de raconter une histoire passée, mais n’utilisez pas le présent ET le passé : faites un choix et tenez-y vous.
De plus, j’apprécie que vous utilisiez un vocabulaire plutôt riche, mais vous semblez parfois oublier leur ​sens​, ce qui peut justement créer des formulations maladroites et des non-sens. De surcroît, vous faites souvent des répétitions qui ​cassent l’élégance du style​.
À titre d’exemple, dans le début de phrase: “Un vent assez froid m’avait traversé, me caressant la
peau” ​- ​si le vent le traverse, il semble assez incohérent qu’il lui caresse aussi la peau.

Attention à la structure des phrases

Les ​phrases sont souvent trop longues​, j’ai compté une phrase de 164 mots à la dixième page. Je pense que vous gagnerez à faire des phrases plus courtes, réservez les phrases longues et complexes pour certaines occasions dans le récit. ​Évitez les phrases lourdes​, je pense qu’elles peuvent facilement perdre le lecteur.

Tuez les répétitions et les incohérences

Je l’ai déjà mentionné, mais tentez de rester cohérent et évitez à tout prix les répétitions. De plus, j’ai trouvé beaucoup de dialogues trop superficiels, pas assez crédibles​. J’ai conscience que les dialogues font partie des choses les plus complexes à écrire, mais essayez de vous ​mettre à la place des personnages​, pensez à la façon dont les gens réagissent. Ne vous découragez pas: plus vous écrirez de dialogues, plus ils seront naturels!

La solution : la relecture attentive

Je pense que le meilleur moyen de remédier à la plupart de vos problèmes de forme serait de vous relire attentivement​, de ​réécrire des passages​ et surtout d’​utiliser un correcteur automatique​.

Autre conseil : faites des recherches sur les sujets abordés

C’est une idée, mais je pense que vous devriez faire des recherches sur les conditions existantes qui expliquent les trous de mémoire. Il y en a vraiment énormément et c’est un sujet passionnant vous verrez. En 1973 est d’ailleurs paru un roman: ​Sybil​ . Il raconte l’histoire vraie d’une jeune femme souffrant de trous de mémoire, qui décide de consulter une psychanalyste qui découvre qu’elle hébergeait en fait seize personnalités différentes. Ce roman n’est qu’un exemple mais il en existe beaucoup. Peut-être trouverez-vous de l’​inspiration pour décrire les trous de mémoire​ de votre narrateur.

Conclusion

En sommes, gardez une chose en tête: montrez les choses au lecteur, ne lui dites pas. Je pense que vous devriez retravailler votre incipit. Mais n’oubliez pas les mots de votre narrateur: “tu es spécial, tu dois le savoir, le penser et le rester”. Je vous souhaite bon courage !

Mahalkita G.

Sache que ce que fait Mahalkita dans cette critique n’a rien d’exceptionnel :

On recrute, alors n’hésite pas à t’inscrire ou à partager. Que la Plume soit avec Toi !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *